Cantinolle

Pour un faubourg moderne

L’évolution du quartier Cantinolle doit se fonder sur la production d’une morphologie urbaine en accord avec la singularité du paysage urbain, un paysage fonctionnel hérité d’une recherche maximum d’efficacité économique et commerciale. L’impact premier de ce constat est celui du partage et des hiérarchies. Est-ce une zone d’activités dans laquelle on habite ou un quartier de logements dans lequel on commerce et on travaille ? Le défi à relever, c’est celui de l’équilibre entre ces deux identités et c’est sans doute dans la résolution des questions de déplacements que cet équilibre peut s’établir.

À l’est et à l’ouest de Cantinolle, deux parcs se conçoivent.

Quelle peut être l’influence de ces voisinages sur l’évolution de Cantinolle ? Rayonnement, résonnance, correspondance.

Comment les fonctionnalités commerciales se maintiennent alors que de nouveaux usages, de nouveaux usagers sont accueillis ?

Il est nécessaire d’imaginer un espace public différent fondé sur l’identité de ce territoire, non pour en «exacerber le réel» et en jouer, mais simplement pour rendre le sol praticable et ouvert à toutes les pratiques. D’où l’idée de «plaque active» ou de «tarmac actif», un sol efficace mais accueillant.